CONFÉRENCES THÉMATIQUES
« RIS DONC, PARTERRE, RIS DONC »


Dimanche 3 avril 2022, Château de l’Engarran


Christian Belin

Christian BELIN

IRCL, CNRS/Université Paul-Valéry Montpellier 3


« Rire et châtiment dans le théâtre de Molière »


Le rire serait-il, chez Molière, une arme de dissuasion massive ? Que signifie le châtiment des mœurs par le rire du public, à travers l’exhibition d’un spectacle divertissant, comme le suggère la sentence devenue proverbiale, castigat ridendo mores (« il châtie les mœurs en riant ») ? Le châtiment infligé aux représentants de la bêtise ou de l’imposture suppose-t-il toujours un argumentaire exclusivement rationnel que développeraient des personnages « sérieux » immunisés contre le ridicule ? Dans sa variété méconnue, la dramaturgie moliéresque offre en réalité la mise en scène d’un jeu dialectique où raison et déraison s’affrontent et se combinent entre elles. À l’encontre des idées reçues sur un théâtre porteur de « leçons » morales ou culturelles, on s’interrogera en particulier sur les scènes d’extravagance du théâtre de Molière, où l’absurde côtoie le loufoque, dans l’explosion d’une force comique (la vis comica) libératoire et jubilatoire.

Christian Belin est professeur de littérature française du XVIIe siècle à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, membre de l’IRCL, directeur de la Revue Bossuet. Littérature, Culture, Religion et membre de l’Académie des Sciences et des Lettres de Montpellier. Spécialiste des rapports entre littérature, théologie et philosophie, il a notamment publié La Conversation intérieure. La méditation au XVIIe siècle (Honoré Champion, 2002) et Le Corps pensant. Essai sur la méditation chrétienne (éd. du Seuil, 2012) ainsi qu’une édition critique du Traité du pur amour de Paulin d’Aumale (éd. Jérôme Millon, 2015).